Sur ces pages nous ne sacralisons aucune star ! Nous évoquons avec la même conviction les talents très connus, comme ceux de l'ombre, traditionnels ou progressistes, tous les artistes qui portent haut la Bretagne et la Celtie d'aujourd'hui.



Page sonorisée
____________________________________________________________

RED CARDELL - Bagad KEMPER
"Gwenn ha Du"

Le site Internet de RED CARDELL
Le site Internet du Bagad KEMPER

Le CD que nous avons choisi, par cet article, de mettre en lumière sur cette page appartenant à notre rubrique : « EN VITRINE >> Nos coups de cœurs » est, cette fois, un peu particulier, atypique... mais digne d’un intérêt certain, parce que, comme nous l’apprécions toujours, à « Culture et celtie, le MAGazine… », reliant les « racines et les ailes », l’artiste et l’acteur économique, le créateur et l’entrepreneur, favorisant ainsi, mieux que quiconque, la pérennité d’une culture, en la portant, au travers de sa forme contemporaine, toujours plus présente dans l’actualité de notre temps !

En effet, il s’agit d’une création musicale d’aujourd’hui, spécialement conçue pour le défilé de la collection du brodeur styliste quimpérois, Pascal JAOUEN.

Une conception artistique spécifique menée, conjointement, par le Champion de Bretagne des bagadoù 2014, sacré, pour la 4ème fois consécutive, lors du Festival Interceltique de Lorient … le Bagad KEMPER et le groupe « ethno-rock breton », RED CARDELL.

Si, depuis 2011, ces deux formations musicales bretonnes travaillaient, déjà, ensemble dans le cadre du projet
« Fest-Rock », nous sommes ici, pour « GWENN ha DU », en présence d’une grande première pour les musiciens, puisqu’il s’agit d’une… commande !
L’initiateur, de ce présent album est, en effet, Pascal JAOUEN qui s’est mis en relation avec RED CARDELL.
C’est en juin 2012, lors du tournage « Du Léon à la Cornouaille » pour l'émission des Racines et des Ailes, que le célèbre brodeur, l'un des fers de lance culturels de la Cornouaille, avait souhaité mettre dans la lumière « Fest-Rock », travail musical que RED CARDELL avait entrepris avec le Bagad KEMPER.

Début 2013, Pascal JAOUEN présente aux deux groupes un synopsis par lequel il souhaite, lors du défilé de sa collection de vêtements brodés, travail très inspiré par la Bretagne, traduire son fort attachement à cet ouest armoricain qu'il affectionne profondément et que, pour rien au monde, il quitterait.
Tout son travail, toute sa démarche artistique prend racine dans les différents terroirs qui composent la région ainsi que dans ses costumes traditionnels qu'il veut faire évoluer dans la modernité.

« GWENN ha DU », certes, titre de l’album, est avant-tout, le nom de la collection du créateur.
Ce « noir et blanc », véritable symbole de reconnaissance internationale, de bandes et hermines tissées sur le célèbre étendard créé entre 1923 et 1925 par l’architecte et militant nationaliste breton, Morvan Marchal, a
« imprégné » l’inspiration de Pascal JAOUEN, comme il s’impose au regard du monde, lors du moindre rassemblement sportif, festif ou revendicatif !

Restait à transcender cette forte identité visuelle, par une ode à la Bretagne, une cérémonie, un grand bal qui recevrait des invités du monde entier, en cinq mouvements de trois tableaux chacun… cinq, comme les cinq continents !
La création musicale de RED CARDELL et du Bagad KEMPER, respectivement et principalement incarnés par Manu MASSKO, Jean-Pierre RIOU et le Penn Sonner Steven BODENES, suit un scénario imaginé par le styliste et son équipe. Elle se compose de nombreux instrumentaux et quelques titres chantés. 20 titres, au total, 1h 05 de rêve éveillé !
Sur cet album, de nombreux invités sont présents :
Les violons de Pierre Sangra et Pierre Stéphan, l’uilleann pipe de Ronan le Bars, l'accordéon de Thomas Moisson, les voix d'Armel an Hejer, le groupe New Yorkais Tanya Morgan et des chanteuses ukrainiennes d'Hurtopravci.
Violon, accordéon, gwerz : ces trois « ingrédients », étaient fortement désirés par le créateur.

Bal, clubbin, valse, hip hop, électro, rock, gwerz, chanson, pibroch, blues, saudade, soniou... illustrent chaque modèle présenté en essayant de les marier, au plus près, avec ces musiques traditionnelles issues des différents terroirs, qu’elles soient conservées dans leur jus ou très profondément revisitées.
C’est un exercice fort délicat, dans ce disque, globalement réussi et si la beauté d’un chant traditionnel dépouillé retient votre attention, sachez qu’il peut en être de même pour le rythme électronique d’une composition très urbaine, très actuelle.
Chaque auditeur, chaque génération peut y trouver son compte.
Si l’esthétisme mélodique caresse, particulièrement certains morceaux, sur l’ensemble des plages, l’efficacité l’emporte, toujours… c’est un « discours musical » très audiovisuel !
Vous voyez les modèles défiler devant vous et c’est la magie de ce CD qui prend, grâce au talent des compositeurs et musiciens et à votre imagination, des aspects d’un virtuel DVD !

Sans compter que, comme des « pastilles sonores » qui ponctueraient un documentaire, un reportage, des prises de sons « live », réalisées, dans les ateliers, par l’équipe de l’Ecole de Broderie, s’insèrent, judicieusement, sans envahir, dans le programme musical.
C’est ainsi que l’on peut entendre la voix de Pascal JOUEN prononçant ces mots :
« C’est un hommage à la Bretagne, à celle qui me donne… à ce que je suis… il me serait très difficile de vivre, ailleurs qu’en Bretagne ». Tout est dit !


Pascal JAOUEN © Photo Bernard GALERON - RED CARDELL © Photo Gérard SIMON - Bagad KEMPER © Photo Myriam JEGAT.

Si différents soient-ils, mais gardant une certaine homogénéité par le jeu du respect structurel des mélodies, bretonnes, celtiques, plusieurs morceaux nous ont, particulièrement, mais, qu’entre-autres, intéressés :

« Mélodie du chasseur » : Une très belle pièce où s’entrelacent le persistant et ténébreux violon de Pierre STEPHAN et la brillance croissante des cornemuses du Bagad KEMPER.

Un très bel arrangement signé du virtuose musicien sus-cité et issu de la musique traditionnelle bretonne.
C’est osé… mais fort réussi et parfaitement « mis en plans » par un enregistrement très bien dosé et un mixage soigné.


« Diougan Gwenc'hlan » : une gwerz populaire extraite du Barzaz Breiz et dédiée au plus connu des bardes légendaires bretons, Gwenc'hlan, complainte qu’Alan Stivell interprétait, en 1974, sur son vinyle 33 tours… toute une époque !... « E Langoned ».
La voix chaude et suave du disciple de Yann Fañch KEMENER, Erick MARCHAND ou Lors JOUIN, qu’est Armel an HEJER, par ailleurs, fondateur du « OZAN TRIO », nous entraîne, par son a capella, dans les sphères celtiques les plus vaporeuses… 6’55 de quasi recueillement !
« Dès l’aube » : Aérien, spatial, même symphonique, ce titre contraste, singulièrement, avec le rap conçu à partir d’une gavotte montagne et, à ce titre, parsemé de sonorités musicales et vocales traditionnelles qui, sous le nom « 125 th », le précède.
Une opposition fort intéressante, les deux morceaux semblant se nourrir artistiquement, l’un de l’autre. Une traduction de notre monde où se côtoient âpretés du moment et espérances du lendemain.

Nous ne nous étendrons pas davantage sur les séquences musicales qui, dans des styles bien différents, ont capté nos oreilles, il y en aurait bien trop !… citons, « Gavotte Pourlet », « Rio de las Rias », « Les Gras », « We are white, we are black »…
Mais vous allez, sans nul doute, et fort légitimement, vouloir les découvrir par vous-mêmes, chacun ayant ses propres sensibilités.

Nous vous le confions, plus haut, ce CD est un film avec ses temps forts, ses respirations, ses concrétudes et ses imaginaires. C’est une BO parfaite pour un styliste-créateur fortement marqué par la tradition bretonne et celtique mais, résolument, présent dans l’instant, voire projeté vers le demain ou l’après-demain, dans le contexte d’un universalisme où réussissent, grâce à l’art, à s’harmoniser les différents cultures.

Nous sommes en présence d’un album concept où le « triskell artistique » : « Bagad KEMPER / RED CARDELL / Pascal JAOUEN » tourne bien rond et dans un bénéfique sens dextrogyre.

Si vous avez envie de voyager et de vous inscrire dans une culture bretonne en mouvement, en suivant, au sein de ce programme, insérés, les propos fondateurs de la démarche créatrice du fort talentueux Maître-Brodeur, procurez-vous, au plus vite, cet élégant opus et consultez le site Internet officiel de Pascal JAOUEN pour mettre quelques belles images sur cette large palette de sons…

Mieux encore, accompagnez votre écoute en découvrant le magnifique ouvrage consacré à la Collection GWENN ha DU, dont nous vous donnons, ci-après, les références.

Bon moment « audiovisuel » !

Gérard SIMON


Site officiel du créateur-brodeur-styliste Pascal JAOUEN

PASCAL JAOUEN - COLLECTION GWENN HA DU par MAIWENN RAYNAUDON et BERNARD GALERON

Fondateur de l'école de broderie de Quimper, Pascal Jaouen s'est imposé comme l'un des stylistes bretons les plus en vue.
Ses créations mêlent références aux motifs traditionnels des costumes bretons et une inspiration résolument moderne.
Cet ouvrage donne à voir la collection de Pascal Jaouen, présentée en 2014, à travers une quarantaine de robes et costumes masculins.
Journaliste au magazine Bretons, Maïwenn Raynaudon décrit le travail de l'artiste, mis en valeur par les photographies de Bernard Galéron.

Parution : décembre 2014
160 pages
215 x 270 mm
Edité chez COOP BREIZH
Réf : 346719

Commander le livre en ligne sur le site COOP BREIZH


______________________________________________________________________________________________________
Nous vous proposons d'écouter un medley de trois titres extraits de l'album : "125th", "Diougan Gwenc'hlan" et "We are white, we are Black" (04:15).
_______________________________________________________________________________________________________

les titres du CD "Gwenn ha Du"

01 - Yeun - (2'37)
02 - Mélodie du chasseur - (3'52)
03 - Le Cercle - (2'53)
04 - Ton Bale Loeiz ar Moign - (1'58)
05 - Gavotte Pourlet dub unan - (2'40)
06 - Gavotte Pourlet dub daou - (3'17)
07 - Rio de Las Rias - (2'28)
08 - 125th - (3'14)
09 - Dès l'aube - (3'31)
10 - Orient - (4'06)
11 - Kopanitza - (3'18)
12 - Les Gras - (2'18)
13 - Sklabé - (2'54)
14 - Et si nous n'étions que deux - (2'39)
15 - Diougan Gwenc'hlan - (6'35)
16 - We are white, we are Black - (4'06)
17 - Perlez Kornog - (2'43)
18 - Sheshory - (3'17)
19 - Et si nous n'étions que deux - (2'48)
20 - Sous les étoiles - (1'22)


CD "Gwenn ha Du"- RED CARDELL - Bagad KEMPER
Parution : novembre 2014
Edité chez : COOP BREIZH - www.coop-breizh.fr
Réf : 4015878


© Culture et Celtie

Illustration sonore de la page : RED CARDELL - Bagad KEMPER - "Mélodie du chasseur" - Extrait de 01:04.
Le site internet de RED CARDELL : www.redcardell.com
Le site internet du BAGAD KEMPER : www.bagad-kemper.org
<< Les C.D.