Sur ces pages nous ne sacralisons aucune star ! Nous évoquons avec la même conviction les talents très connus, comme ceux de l'ombre, traditionnels ou progressistes, tous les artistes qui portent haut la Bretagne et la Celtie d'aujourd'hui.



<< Retour à la page d'accueil
Page sonorisée
lash pour PC et Mac
20 septembre 2008 : Plus de 8 000 personnes à la FestiManif de Nantes !

Tout a concouru à la pleine réussite de « BZH + FestiManif » , ce samedi 20 Septembre 2008.
Un doux soleil brillait sur la belle ville de Nantes, capitale historique des Ducs de Bretagne, et 8 à
10 000 personnes ont défilé au son des bagadoù, sous les Gwenn Ha-Du qui flottaient sous une brise légère.

Le grand marché coloré de la Place de la Gloriette avait cédé son « territoire » à quelques stands d’associations, mêlant informations, crêpes  et boissons. Devant la scène, les manifestants s’étaient regroupés pour la grande marche prévue dans le centre de la ville.

Organisée par les associations membres du  Conseil Culturel de Bretagne et du Conseil Général de Loire Atlantique, « BZH + FestiManif » a été soutenue , entre autres, par « Bertaeyn Galeizz », « Bodadeg ar Sonerion », « Kendalc’h », « War’l Leur » « Bretagne Réunie », « Goueliou Breizh », « Diwan », « Div Yezh », « Dihun ».
Côté artistes, en tête de cortège défilait Alan Stivell, à quelques rangs, suivi par d’autres figures de la scène bretonne, dont Nolwenn Korbell, Dan Ar Braz, Pascal Lamour et les Tri Yann. De nombreux maires et élus politiques issus de partis différents ont manifesté aux côtés de Jean-Yves Le Drian, Président de la région Bretagne et Patrick Mareschal, Président du Conseil Général de Loire Atlantique.
Parmi les nombreuses personnes venues grossir le cortège, notons la présence d’ André le Meut, célèbre talabarder  que l’on ne présente plus, Claudie Poirier, fondatrice de « Gouel Erwan », fête née en Loire Atlantique, les nombreux représentants des écoles Diwan, dont Didier Berhault pour Paris, Yves Averty, Coordinateur de l’Agence Culturelle Bretonne 44, Jean-Yves Bourriau, Président de Bretagne Réunie, Jean-Yves le Souef, l’ancien Conservateur du Conservatoire Botanique de Brest, Jean Simon Mahé,

Président des Bretons de Paris, Thierry Madec, professeur de breton à Rueil Malmaison et tant d’autres encore... il y avait tant de monde, qu’on ne peut être exhaustif  !

Chacun venait défendre la culture « Bretagne » et demandait :
- L’abandon définitif du projet de loi anti-culture populaire sur les pratiques amateurs et bénévoles.
- Une loi-cadre pour les langues régionales, suite au changement constitutionnel du mois de juillet.
- Un transfert de compétence et de moyens de l'état vers la région Bretagne dans les domaines de la culture bretonne, de l'enseignement de nos langues, et de leur prise en compte par des médias dédiés radio et télé de service public.
- La réunification administrative de la Bretagne préconisée par le Conseil Régional de Bretagne et par le Conseil Général de Loire Atlantique.

De retour sur la place de l’Ile de la Gloriette, Yannoch et Riwall ont animé la grande scène qui accueillait la partie festive de cette journée de revendications : Jean-Louis Jossic, chanteur de Tri Yann et Adjoint à la culture à la Mairie de Nantes, a fait une intervention très remarquée et a lancé un appel pour un référendum sur la réunification.
À 18 heures  les artistes venus soutenir « BZH + FestiManif »  sont arrivés sur le plateau et ont animé la soirée pour la plus grande joie de tous.

Le Bagad Cap Caval, Champion de Bretagne 2008, a commencé le concert, suivi par Tri Yann, Dédé Le Meut,  Gwennyn, Nolwenn Korbell, Gweltaz Adeux, Gilles Servat, Iwan B et Paskal Lamour.

Les tous jeunes chanteurs de Kan ha diskan, Sterenn Dindollon, Riwal et Envel Chintou  ont fait, entre temps, un passage très remarqué. Talents à suivre…
À 21 h 45, le Bagad de Nantes commence le fest-noz, suivi par Kanfarted Magor, Les Baragouineurs, Blain/Leyzour, Loeroù Ruz.

L’hermine. était, bien sur, omniprésente. Elle nous a laissé ces mots :

Un arbre coupé de ses branches,
Un oiseau privé de son plumage,
Voilà, se dit la blanche hermine,
Ce que nous sommes devenus
Depuis trop d’années.

Sous le regard bienveillant
D’Anne et des Ducs de Bretagne
Elle se penche sur Nantes,
En rappelle l’histoire, l’identité,
Dit qu’elle ne veut plus vivre écartelée.

A qui font ombrage nos chants,
Nos danses fraternelles, notre langue,
Notre personnalité, notre diversité ?
Venez plutôt nous écouter.


Texte du reportage et poésie : Evelyne PERNEL - Photos : Gérard SIMON

© Culture et Celtie

Illustration sonore de la page : Slogan de la FestiManif sur "Bretagnes" de Dan Ar Braz. www.danarbraz.com

<< Archives
Page suivante >>