Sur ces pages nous ne sacralisons aucune star ! Nous évoquons avec la même conviction les talents très connus, comme ceux de l'ombre, traditionnels ou progressistes, tous les artistes qui portent haut la Bretagne et la Celtie d'aujourd'hui.



Page sonorisée
____________________________________________________________

ENTRE TERRE ET MER - Tome 1 : "Le jeune saisonnier".
Scénariste : Pascal BRESSON - Dessinateur : Erwan LE SAEC
Coloriste : Axel GONZALBO.


En préambule :

Pour la première fois, le « neuvième art » est mis à l’honneur au sein des pages en ligne de « Culture et Celtie, le MAGazine... ».

Nous en remercions, chaleureusement, Pascal Bresson et la collection « Soleil Celtic » (Editions Soleil Productions) qui nous ont accordé leurs confiances.

Peut-être, vous souvenez-vous de cette formidable et prenante série télévisée que fut « Entre terre et mer », signée Hervé Baslé ?

Aujourd’hui, Pascal Bresson a scénarisé une adaptation qui respecte, scrupuleusement, les temps forts de cette saga consacrée à l’histoire des Terre-Neuvas.
Ce malouin d’adoption s’était déjà fait remarquer sur cette thématique avec l’album : « Terre-Neuvas, l’impitoyable métier », publié aux éditions Ouest-France.

Pascal Bresson est secondé dans cette Bande Dessinée par l’illustrateur Erwan Le Saëc et par le coloriste Axel Gonzalbo. Des tracés et des couleurs ornent, avec sobriété, les personnages et les paysages champêtres de ce pays où la mer, la pluie, le vent rythment le quotidien de ces habitants du littoral breton.
On peut souligner la représentation d’édifices bien connus de Bretagne comme la chapelle du Mont Saint-Michel de Brasparts ou encore les remparts de Saint-Malo, sans oublier, celle des vieux gréements, toujours si majestueux.

Au printemps 1920, Pierre Abgrall, endeuillé par la mort de sa mère, quitte les Monts d’Arrée pour tenter l’aventure de saisonnier sur la côte malouine. Il ne laisse au pays que l’amour de la jeune Léa Cloarec dont il n’a pas fort égard. Il découvre la mer, lui, le terrien, venu aider les femmes de Terre-Neuvas aux travaux des champs, lors des campagnes de pêches. Après s’être illustré dans une ivresse mémorable, Pierre est embauché, par défaut, par Jeanne qui a besoin de bras pour sa ferme. Les femmes esseulées prient pour le retour de leurs hommes qui ont embarqué sur la goélette morutière « La Charmeuse ». Pierre tombe amoureux de Marie La Lavendière, une jeune femme promise à l’un de ces « forçats de la mer » dont elle guette, en scrutant le large, le retour. L’amour de ces femmes pour leurs Terre-Neuvas le fascine. Il découvre, dans ce premier épisode, le quotidien de ces familles de Terre-Neuvas.

Dans cette contrée couleur d’émeraude, entre la Rance et la Manche, l’air du large emplissait les poumons de ces marins d’un iode enivrant. Face à eux, cet horizon est si grand que tous les rêves du monde s’y déploient. Les Terre-Neuvas n’y voyaient, sans doute, pas une partie de plaisir. Bien sûr, il y avait, certes, l’appel de l’océan, l’esprit de camaraderie mais c’était sans compter les longs et durs mois de labeur à travers les eaux glacées du banc de Terre-Neuve, passés si loin de leurs familles. Les risques d’y laisser leurs vies étaient considérables notamment dans les brumes épaisses dans laquelle tant de marins se sont perdus. La mort trônait comme une épée de Damoclès au-dessus de leurs têtes. Dans l’ombre, l’Ankou affûtait sa faux. A terre, ce sont ses femmes courageuses, qui vaquaient à élever, seules, leurs enfants, à remplacer leurs hommes dans les travaux les plus pénibles. A cette époque, l’entraide était autant un devoir qu’une nécessité. L’angoisse était sous-jacente et les femmes trouvaient des subterfuges pour égayer le temps. Mais lorsque Monsieur le Maire et Monsieur le Curé cheminaient de paires en direction d’une maisonnée, c’est la mort qui s’annonçait en frappant à la porte.

C’est avec nostalgie que je dédie cet article à ma grand-mère qui était issue d’une famille, comptant en son sein, d’humbles Terre-Neuvas du pays malouin dont certains y ont laissé la vie. Le récit de cette histoire est extrêmement fidèle aux témoignages qu’elle m’avait rapportés.

Le dessin aux traits accentués, renforce, avec acuité la vie rugueuse de ces femmes restées à terre et de ces hommes bravant la mer...

La parution du Tome 2 d’« Entre Terre et Mer » sortira en Juin 2015. Nous sommes déjà impatients de le découvrir.
Mais pour débuter cette épopée, embarquez dès à présent à la découverte de la bande dessinée « Le jeune saisonnier » qui saura, sans nul doute, vous mettre l’eau à la bouche…

Xavier DANIEL



ENTRE TERRE ET MER.
L'adaptation de la série télévisée à succès d' Hervé BASLÉ.
Tome.1 : Le jeune saisonnier.
Scénariste : Pascal BRESSON.
Dessinateur : Erwan Le SAEC.
Coloriste : Axel GONZALBO.
Date de parution : 14/01/2015.
Editeur : Soleil Productions.
Collection : Soleil Celtique.
Nombre de pages : 48.


Illustration de la page : BAGAD LANN BIHOUE - "La valse des marins" - Album : "Entre terre et mer"
Extrait de 01:01.
Site Internet du BAGAD LANN BIHOUE : www.bagaddelannbihoue.com


© Culture et Celtie

<< Les livres