Sur ces pages nous ne sacralisons aucune star ! Nous évoquons avec la même conviction les talents très connus, comme ceux de l'ombre, traditionnels ou progressistes, tous les artistes qui portent haut la Bretagne et la Celtie d'aujourd'hui.



<< Retour à la page d'accueil
Page sonorisée
lash pour PC et Mac

Le 23 août, Le Croisic hisse, plus haut, le Gwen ha Du !…

Après le riche spectacle de musiques et danses Bretonnes organisé par le Cercle Celtique d’Education Populaire « Korollerien  ar  mor » du  Croisic, avec le concours de la municipalité (voir notre article ), la toute jeune association culturelle,  La Calebasse »,  nous a, très opportunément, proposé une soirée dédiée à la musique bretonne, en panachant, judicieusement, pédagogie, démonstrations et soirée dansante.

Trois temps forts, nous étaient, à cet effet, proposés :

- Une présentation d’ instruments traditionnels, au Mont Esprit.
- Une « Marche jouée », le long des quais du port.
- Un Fest-noz traditionnel, à la salle des fêtes.

Comme devait le souligner, lors de la soirée dansante, Thierry Goudédranche, Président de l’association, « il était naturel de présenter les instruments au Mont Esprit, car c’est en ce lieu que nous venions jouer lorsque nous étions enfants et c’est pourquoi celui-ci s’est, immédiatement, imposé ».

C’est donc, dans un décor champêtre que nous avons pu découvrir les divers instruments traditionnels, accordéons diatoniques, biniou koz, bombardes et violons instruments aristocratiques venus d’Italie jusqu’à la cour de Catherine  de Médicis en 1555 et, depuis longtemps, fort usités, dans la musique celtique.

Les meilleurs musiciens presque îliens étaient présents en ce lieu bucolique, répondant aux questions d’un nombreux public très attentif et curieux.
Comme annoncé lors de la réunion de présentation, le but « d’expliquer la culture » et de « transmettre le savoir » objectif, entre autre, fixé par  « la Calebasse », s’est parfaitement illustré, au cours de cette première manifestation.
A l’appui des exposés oraux, les notes au son , ô combien significatif de la musique bretonne, ont pris leur envol sous les vertes et frissonnantes  ramures, comme un écrin forestier aux instruments de bois, de vent et de peaux…

Après cette rencontre autour des instruments, c’est au cours d’une « marche jouée », que les sonneurs et batteur, ont entraîné, derrière eux, le cortège fourni des visiteurs, tout au long des quais du port, comme une invitation au Fest-noz traditionnel qui devait suivre.
Une aubade, devant l’ancienne criée a ponctué cette balade celtique.

 

21 heures : nous nous retrouvons à la salle des fêtes. C’est devant une fort nombreuse assistance que le Groupe « Dégâts d’chez nous », avec leurs chants de marins, lance les festivités.
Vincent Beliard, Gwenn Trimaud, Gwelatz Duval ont ouvert, en sonnant à l’ancienne, le bal breton, entraînant, immédiatement, avec eux la ronde fournie des danseurs.
Bruno Amice, Cédric Martel, Benjamin Goudedranche, Le groupe « Nijac », le couple Marc Cantaud, Benjamin Goudédranche, avec leurs accordéons diatoniques, bombardes, binoù koz, mais aussi avec leurs guitares, batterie, saxophone et violons… ont, avec d’indiscutables vélocités respectives, enflammé la soirée. Par leur talent, la musique était, certes… à danser… mais, aussi, à écouter….

Merci à « La Calebasse » d’avoir brillamment réussi ces moments de culture et de plaisirs et de renforcer, ainsi, l’identité de notre belle cité de Bretagne sud !….
L’ample Gwen Ha Du, qui drapait le fond de scène, était, plus que jamais, à sa place…

Trugarez vras !…..

Anny MAURUSSANE et Gérard SIMON

La Calebasse
31 rue Saint Yves 44490 Le Croisic
Renseignements : 06 67 04 95 44
ou par mail :  asso.lacalebasse@orange.fr


Photos : Gérard SIMON

© Culture et Celtie

Illustration sonore de la page : Gwenn Trimaud et Vincent Beliard

<< Archives
Reportage "La Calebasse" suivant >>