Sur ces pages nous ne sacralisons aucune star ! Nous évoquons avec la même conviction les talents très connus, comme ceux de l'ombre, traditionnels ou progressistes, tous les artistes qui portent haut la Bretagne et la Celtie d'aujourd'hui.



<< Retour à la page d'accueil
Page sonorisée
lash pour PC et Mac
Samedi 13 septembre,
CD « Courage », 3ème acte pour « Dégâts d’chez nous » : le mixage !...

9 h 30, nous voici de retour au studio EPONA, à Fégréac.
Fidèle à lui-même, Stéphane CALVEZ, nous accueille, une nouvelle fois, dans sa magique «  boite à musiques », avec son authentique sourire et son traditionnel et fort apprécié café de bienvenue.
Quatre des cinq membres de « Dégâts d’chez nous » m’ entourent : Alain, Joël, Yann et Yves… David nous rejoindra, plus tard.
La conversation, en cette heure, un peu trop matinale pour les paupières encore lourdes de Yann, est, déjà, très nourrie…
Les musiciens ont, chez eux, à maintes reprises, écouté, que dis-je ? disséqué la première « épreuve non mixée » de leurs « 5 titres », remise sur un CD test par Stéphane CALVEZ à l’issue de la deuxième séance d’enregistrement ( voir notre précédent reportage ).
Tous, ont déjà en tête, foule de détails à peaufiner…
Stéphane précise, à nouveau, pour recadrer les débats, qu’il s’agit d’un enregistrement brut, « à plat », sans grande hiérarchie dans les plans sonores, ni travail, « voie par voie »… voix par voix et instrument par instrument, objet majeur du rendez-vous de ce jour, au studio.

Nous vous avions, en effet, chers lecteurs, quittés à cette étape… celle de ces pistes numériques parallèles et colorées, visibles sur les écrans d’ordinateur, où chaque instrument ou voix enregistré est, individuellement, matérialisé par des oscillations lues simultanément, de gauche à droite, pour obtenir l’écoute de toutes les strates musicales qui constituent le morceau final...
Le mixage va, entre autres, permettre de modifier la texture intrinsèque du signal de chaque piste et augmenter ou diminuer le volume sonore de chacune d’elles, les unes par rapport aux autres.
Stéphane CALVEZ, me décrit les principaux outils informatiques ou procédures qu’il va, éventuellement, utiliser pour chaque piste, précédemment, enregistrée :

- L’équaliser, pour la correction du spectre des graves et des aigus…
- Le compresseur pour baisser les « pics » et ajuster les « creux », afin d’homogénéiser la plage d’écoute : en fixant les seuils, on doit tout discerner, du plus haut au plus bas !…
- La réverbération (faible écho, effet de hall).
- Le mixage, pour créer des plans sonores (par exemple : la voix devant la guitare, elle-même, derrière le violon).
- L’éditing (copier / coller d’un phrasé musical ou vocal)
La coupe manuelle, pour ajuster, éventuellement, certains rythmes de reprise.

Pardonnez-moi ces « tracas techniques », mais c’est l’objet même de toute cette journée de travail et, aussi, le rôle d’information de notre site.
De plus, il s’agit d’ une phase très importante pour la réalisation finale d’un disque.
Une précision, toutefois : il serait très facile de penser qu’avec la technique informatisée, on peut « tout faire », tout corriger, pour les mauvaises langues… « tout trafiquer »….
On n'obtient pas, même par l’informatique, une photo très nette et superbement exposée à partir d' un cliché, franchement flou et largement sur ou sous exposé… il en est de même pour le son !.
Il faut que la qualité artistique, musicale et vocale du groupe le permette, et, au delà des critères purement techniques, fussent-ils musicaux, il y a le vécu, l’interprétation, l’âme, le don, même… ne dit-on pas que l'artiste « donne » un récital ou un concert !…
« Dégâts d’chez nous » possède toutes ces qualités et leur CD 5 titres va, entre autres, sur l’ensemble de ces critères, grandement vous étonner… croyez-le bien !
Les photos qui suivent vous donnent, à elles seules, une idée de l’attention  extrême qui va régner dans le studio, tout au long de cette journée de travail…

...les yeux des musiciens vont, tour à tour, se fixer sur les courbes et oscillations qui traversent les écrans, se fermer parfois pour mieux s’isoler et intensifier l’écoute personnelle, presque s’émerveiller, lorsque les prouesses de Stéphane CALVEZ et de ses machines, se conjuguent avec celles des chanteurs et instrumentistes, pour transcender tel ou tel passage. Les expressions de l’ingénieur du son, aussi, en disent, long sur son implication professionnelle et humaine.
Tout au long de ces heures, le plan de travail retenu fera, chronologiquement, passer au « crible numérique », la « transe » de la version de « La prière du marin », l’accompagnement velouté et profond des guitares soutenant le poignant texte « dit », « 1988 », le titre hommage, tant attendu, « Courage », le très mélodieux et celtique « Marin » et le fort brillant et virevoltant « Terre-neuve » !…
Vous n’entendrez pas sur notre site ou ailleurs, ne serait-ce que quelques courtes mesures de ce qui constitue, déjà, conceptuellement, un véritable « petit album » , bien qu’il ne s’agisse que d’un CD 5 titres !…
Nous nous contentons, depuis le début de notre « suivi », et pour ménager votre futur plaisir de diffuser, parfois, en fil rouge, que de très courts extraits de « Courage » dans une version que vous avez pu entendre « live », lors des prestations convainquantes du groupe. Vous le constaterez, dans ce CD qui va prochainement paraître, pour ce titre connu de certains, il y a un « grand plus », notamment, avec l’apport vocal travaillé et ô combien fervent des « mousquetaires de la mer » de la SNSM du Croisic venus, précédemment et spécialement, enregistrer au studio de Fégréac.

Plus la concrétisation du projet avance, plus « CULTURE et CELTIE, le Magazine… »  « persiste et signe » sur les propos tenus dans ces « colonnes numériques »…
Comme nous, nous espérons que vous attendez la sortie de ce CD avec impatience, d’autant que l’habillage de « l’objet », dont nous avons pu découvrir la maquette sera, aussi, très esthétique.
Dès la parution du CD « courage », faites-vous un grand et double plaisir en écoutant « Dégâts d’chez nous » et en soutenant la SNSM du Croisic…
Au fait !… le premier pressage du disque, initialement prévu à 500 exemplaires, sera porté à 1.000… peut-être un signe ?…

Comme d’habitude… à suivre !…
Gérard SIMON


Photos de Gérard SIMON prises au studio EPONA - CO Le Label)

Association "Dégâts d'chez nous"                                     >>

Mairie de Batz sur Mer
34, rue Jean XXIII
44740 BATZ SUR MER

Vous désirez des informations complémentaires             >> Monsieur David BAILLET
Président de l'Association "Dégâts d'chez nous"
5, impasse de l'étang du binen
44740 BATZ SUR MER
02.40.23.85.08 ou 06.26.98.21.42

Aidez la SNSM du Croisic, en cliquant sur ce logo


Pour suivre tout le déroulement du projet CD "Courage", utilisez les liens de bas de page qui enchaînent, en une seule suite, article et reportages.

© Culture et Celtie

Illustration sonore de la page : Annonce de la parution prochaine du CD "Courage" sur une version enregistrée, en public, au Festival de Nuits Salines de Batz sur Mer en 2007 ( présentation scénique de Yann Joncour ).

<< Reportage CD "Courage" précédent
Reportage CD "Courage" suivant >>

Cliquez sur ce curseur Cliquez sur ce curseur Cliquez sur ce curseur Cliquez sur ce curseur Cliquez sur ce curseur Cliquez sur ce curseur Cliquez sur ce curseur