Sur ces pages nous ne sacralisons aucune star ! Nous évoquons avec la même conviction les talents très connus, comme ceux de l'ombre, traditionnels ou progressistes, tous les artistes qui portent haut la Bretagne et la Celtie d'aujourd'hui.


<< Retour à la page d'accueil
Page sonorisée
lash pour PC et Mac
Mardi 12 août 2008, « Dégâts d’chez nous » enregistre...

« A suivre »…. c’est ainsi que se terminait notre précédent article «  Quand le talent rend hommage au courage, « Dégâts d’chez nous », chante pour la SNSM du Croisic…  », « papier numérique » consacré à ce généreux projet.

Grâce à leur amicale et très chaleureuse invitation, « CULTURE et CELTIE » a pu, effectivement, suivre « nos » cinq musiciens, toute une journée… au studio d’enregistrement de Fégréac, le studio EPONA
Nous allons, par ces quelques lignes, tenter de vous faire partager, le climat de ces heures passées dans l’intimité artistique et technique du groupe et de « l’ingéson »….
D’autant que si « Dégâts d’chez nous » est, ce jour, « entré en studio », c’est, aussi grâce à vous qui, avez, sans aucun doute, sur notre sollicitation, soutenu financièrement, ce projet (si ce n’est fait, il n’est pas trop tard !…) Merci à tous…

9 h - 9 h 15 : dès notre arrivée, le sympathique et empathique Stéphane CALVEZ, que nous avions, pour notre part, déjà « croisé » dans l’environnement musical et maritime du groupe RETOUR, donnait le « la » à ce que serait cette journée de travail assidu, rigoureux, exigeant, ceci dans un contexte serein et avec l’assurance d’obtenir le meilleur, conséquence de l’évidente expérience et compétence technique mais, aussi, de « l’appétence marquée pour la relation humaine », de notre hôte.

Des dires mêmes, de Stéphane CALVEZ, le « passage en studio » d’un artiste ou d’un groupe, est toujours un moment très important. La scène accepte parfois quelques dérapages que l’enregistrement en studio ne permet pas. Ce « palier artistique » est  déterminant pour un groupe : ou il conforte, ou il détruit… Au cours de sa, déjà, longue expérience, Stéphane CALVEZ a vécu ces deux cas de figure.

EPONA est un studio qui a été créé, il y a une quinzaine d’années, et qui a vu enregistrer, notamment et pour n’évoquer que quelques noms déjà cités sur notre site, Tri Yann, Brian Mac Combe, Armelle Gourlaouën, Talar, Retour, Arnaud Ciapollino et Lico Da Silva etc… etc… ( voir le site EPONA - CO Le Label )

Revenons à « nos cinq matelots »…. (De gauche à droite, sur les deux photos) : Joël FAOU, David BAILLET, Alain BAILLET, Yann JONCOUR et Yves DROGUE…
Et au CD « Courage », titre « phare » (ça, c’est facile !…), de ce CD-5 titres qui, dans un premier temps, pressé à 500 exemplaires, sera vendu au profit de la station SNSM du Croisic….
Le contenu et l’ordre a été arrêté par le groupe, bien évidemment, avant l’ entrée en studio :
1 - « 1988 » et, enchaîné mais distinct, « la prière du Marin ».
2 - « Courage »
3 - « Marin »
4 - « Terre Neuve »

Nous ne disserterons pas sur les textes de ces 5 « plages », puisque nous vous laisserons le soin de les découvrir et apprécier, dès la parution du disque, mais au- delà de « Courage », dont vous avez pu découvrir deux courts extraits sur nos pages (vers extrait1vers extrait2), nous voudrions, simplement, vous faire part de la très profonde émotion que nous avons ressentie lors de l’enregistrement de « 1988 », texte poignant écrit et déclamé par Yann JONCOUR, trace indélébile d’un drame paternel, ô combien, vécu, « survécu », lorsque les larmes ont le goût du sel….

« mais y’en a un… c’était le mien, c’était mon sang, pour moi, c’était le plus grand !… ».

Entreprendre, ici, un récit détaillé de cette journée, tellement riche de professionnalisme, de travail opiniâtre,
d’ amitié, d’ écoute, de mise en commun, de perfectionnisme, nous emmènerait, bien au-delà du format de la page Internet que nous transgressons, volontairement, déjà souvent, pour privilégier le contenu au contenant.
Simplement vous dire, qu’après le plan de travail proposé par Stéphane CALVEZ, entrant dans la phase déterminante de l’enregistrement, nous avons vécu nombre d’aspects d’un travail très professionnel de la part de tous les « acteurs » :
- L’inquiétude bien naturelle et partagée de tous, à l’issue d’une ultime répétition… avant que « ça tourne !… »
- la pose, parfois laborieuse, de la voix « témoin » du chanteur (celle que l’on enregistre pour caler et enregistrer, définitivement, la partie instrumentale mais que l’on ne garde pas, la voix soliste finale définitive, étant « posée », en dernier, sur l’ensemble de la structure musicale).
- les difficultés de maintenir, parfois, tout au long d’un morceau, un tempo, de placer un accord au bon moment
- le marquage additionnel de la mesure par le « maître des potentiomètres » qui vient se substituer au balancement de bras, inapproprié, du chanteur…
- Le conseil « artistique » du preneur de son qui propose d’homogénéiser les motifs du djambé… - la « pose » d’un violon qui s’est, compte-tenu, des priorités instrumentales du plan de travail, « refroidi »… et qu’il faudra refaire…
Mais, aussi...
- la performance du second guitariste, qui, « mouillant le T shirt », réussi à placer, dans le jeu des première cordes, déjà enregistré,  un tapis de notes enjoliveuses et créatives…
-  la dramaturgie communicative d‘une voix qui « clame » une éternelle douleur, la profonde et si mélodique chaleur vocale de l’auteur compositeur de « Courage » qui se balade, j’ai envie de dire, qui se « ballade » sur sa guitare
- la ma-gni-fique et folle envolée « hispanisante » d’une bombarde, décidément, en verve…
- les larmes du violon qui viennent, de très courts instants, accompagner une « post écoute »
- l’acuité du « magicien du binaire sonore » qui décèle et corrige, en dernière minute, un mauvais décompte temporel…

Le tout, sous l’œil affûté, « objectif »… et charmant, parce que féminin, du talentueux photographe officiel du groupe, Catherine STRIVAY.

Il ne manque plus, à cette « fusion de talents » que la présence d’un détachement du valeureux bataillon maritime des « engagés volontaires », venu spécialement, du Croisic, pour faire avec cœur… les chœurs…. « le » chœur !…
17 h 00 : ils sont là, ils sont en tenue, autour de Daniel GUILLOU, Président de la SNSM du Croisic.
Ils rehaussent, encore, s’il en était besoin, par leur présence ces instants qui deviennent, tout à coup, solennels et qui se reflètent dans le bleu regard du créateur de « Courage » et dans les sourires respectueux et affectueux que nous essayons de leur adresser.
Stéphane CALVEZ, les mets en place dans le studio, les « règle », puis, passant, à nouveau  derrière la vitre, les laisse à la main « métronome » et à l’œil d’Alain BAILLET, devenu, chef de chœur…

« Naufrage, courage, malgré le temps... »

L’assurance venant, rapidement, au bout de quelques essais, la « voix collective » fait bondir les vu-mètres de la console…
Avec le miracle du numérique, mais n‘oublions jamais, dans ce contexte technologique qui laisse toujours entrevoir l’apparente  facilité, avec talent, Stéphane CALVEZ démultiplie, raisonnablement, les voix pour donner du « coffre », à l’ensemble….
C’est en boîte !…. ce sera le point d’orgue à cette journée.

Si ce reportage n’est, évidemment, pas exhaustif, nous espérons qu’il vous aura permis de percevoir avec quel professionnalisme tous les participants ont abordé ce projet afin de vous proposer,  prochainement, un « CD 5 titres » de haute qualité où la technique ne fera que servir l’émotion et la réelle qualité artistique d’un groupe « qui monte, qui monte », s'élève, ce jour, au rang des professionnels... et qui n’a pas fini de nous étonner !…

A suivre…

Gérard SIMON

Je tiens à remercier, du fond du cœur, tous les membres de « Dégâts d’chez nous » qui, à ce moment intime de création où se mêlent doutes et joies, m’ont permis de vivre de merveilleux instants dans « leur famille ».
Merci à Stéphane CALVEZ pour son excellent et tolérant accueil.
Artistes ou groupes, enregistrez chez EPONA… vous y trouverez une compétence très confortable !…

Studio d'enregistrement EPONA - Trégrand - 44460 FEGREAC Loire-Atlantique France Tél. : 02 40 17 69 84


Association "Dégâts d'chez nous"                                     >>

Mairie de Batz sur Mer
34, rue Jean XXIII
44740 BATZ SUR MER

Vous désirez des informations complémentaires             >> Monsieur David BAILLET
Président de l'Association "Dégâts d'chez nous"
5, impasse de l'étang du binen
44740 BATZ SUR MER
02.40.23.85.08 ou 06.26.98.21.42

Aidez la SNSM du Croisic, en cliquant sur ce logo


Pour suivre tout le déroulement du projet CD "Courage", utilisez les liens de bas de page qui enchaînent, en une seule suite, article et reportages.

© Culture et Celtie

Illustration sonore de la page : Stéphane CALVEZ "cale" la voix "témoin" - (enregistrement sur dictaphone ).

<< Article CD "Courage"
Reportage CD "Courage" suivant >>