Page sonorisée
lash pour PC et Mac
Alan Stivell, un musicien, une oeuvre...
NOUS CONTACTER

Reportages et articles signalés par les icône "à cliquer" : et

LE PARCOURS...

VIII - Vers les "50 èmes bretonnants"...

Mai 2002 : Sortie de "en tu hont d'ar c'homzoù", "au delà des mots"…

Lundi 6 mai 2002, Alan Stivell est "chez José Artur" toujours aux commandes du Pop-Club de France Inter… une relation fidèle née dans les débuts de la carrière du musicien.
José parle de musique traditionnelle bretonne et relate le passé, Alan parle de musique bretonne actuelle tout en présentant son nouvel album et en annonçant sa tournée 2003-2004 qui célébrera le 50ème anniversaire du renouveau de la harpe celtique.

Deux superbes extraits sont diffusés à l'antenne :

- "La route de l'étain" illustrée magnifiquement par un paysage sonore original et fort évocateur.
- "Demain matin chez O' Carolan", dédié au plus célèbre harpiste d'Irlande, qui, rendu aveugle par la petite vérole, sillonna pendant quarante ans, la verte Erin, la harpe solidement attachée sur son cheval.

Une moitié de l'album accueille des improvisations spontanées, d'autres s'inspirent de l'année 53, magique pour la renaissance de la harpe bretonne.
Le harpiste O'Carolan, le Bagad Bleimor, Gourin et Pontivy, sont les points d'ancrage de la vie de l'artiste que nous retrouvons dans ces plages musicales qui ponctuent son demi-siècle de passion, de travail, de partage.
Six des harpes d'Alan sont présentes dans ce magnifique enregistrement, dont la célèbre et déterminante "Telenn Gentãn", construite par son père.

Photomontage GS d'après Web (Pontivy, Gourin, O'Carolan)
Alan Stivell, Bagad bleimor 66 (ArMen n°87- août 97)

Je n'ai plus assez de mots pour dire ce que l'on ressent à l'écoute de cette fresque musicale exceptionnelle, tant les "paysages" sont esthétiques, précis et ciselés... c'est vraiment un album "au delà des mots..."

Dans la lignée de "Telenn Geltiek", "Renaissance de la Harpe Celtique", "Harpes du Nouvel Age", "Au delà des mots" est un album majeur qu'on voudrait bien voir récompenser, très prochainement, par "les professionnels de la profession"...
A bon entendeur salut !

Après 50 ans de carrière, Alan Stivell, nous étonne toujours et nous accompagne obstinément... "vers l'île"... Dans ces conditions, nous vous suivrons longtemps, Monsieur Stivell !

Un ersatz de paix au milieu de la tourmente... en quelque sorte, "au delà des MAUX !..."

En mars 2003, sort le nouveau CD du "Prince de la gaïta galicienne", Carlos Nunez.
Deux titres enregistrés avec Alan figurent sur ce brillant opus "Un galicien en Bretagne". Découvrons, grâce à Mireille et Katell, ces "duos artistiques" fort réussis :

Le samedi 15 mars 2003, notre grand Alan Stivell est au Stade de France, dans le cadre de la 2ème Nuit Celtique qui célèbre, avec deux jours d'avance, la Saint-Patrick. A Alan, l'honneur de clôturer, de droit, cette "grand-messe parisienne" où, devant 65 000 spectateurs, se produisent, 500 musiciens, chanteurs et danseurs, le talabarder André le Meut avec l'Orchestre Symphonique du Festival de Lorient, la célèbre formation de la Marine Nationale qu'est le Bagad de Lann-Bihoué, des danseurs irlandais, John Kenny, le bondissant Galicien Carlos Nunès, la charismatique Irlandaise Sinéad O'Connor et le "techno-Breton", mais "enraciné", Denez Prigent.

J'avoue avoir boudé cette rencontre celtique proposée, au célèbre stade de Saint-Denis, par l'organisation du Festival Interceltique de Lorient. Je me méfie de ces superproductions "parisiennes" soutenues par TF1, où l'authenticité laisse, parfois même, la place à des créations douteuses, comme, notamment, certaines danses traditionnelles abusivement "chorégraphiées" pour l'occasion afin d'assurer "le spectacle".

La prestation d'Alan sera à la hauteur du talent de ce pionnier incontournable, altérée, toutefois, par un problème de sonorisation durant le solo d'entrée, Eliz Iza, joué à la harpe.

Sur l'événement, l'organisation et la prestation d'Alan :

Le 22 mars, Alan est à Rennes, au coeur de la manifestation pour la défense de la langue Bretonne et, plus largement, pour la défense des langues minoritaires.
Quelques mots depuis la capitale bretonne :



Illustration sonore de la page : "La harpe et l'enfant", extrait de l'album "Au delà des motsr".
(2002) - 00:54

Chapîtres >
-1-
-2-
-3-
-4-
-5-
-6-
-7-
-8-
-9-
-10-
-11-
-12-
-13-
-14-



PAGE PRECEDENTE

ENTREE DU SITE